ISSeP - Namur

België / Belgique
Comptages du trafic à Namur dans le cadre du projet EDIT

Active

Appel à volontaires : participer au comptage du trafic dans le but d’améliorer la mobilité et la qualité de l’air en ville

Vous habitez dans la commune de Namur ? Vous êtes curieux de connaître la quantité et la vitesse du trafic dans votre rue ? Vous souhaitez aider votre ville dans ses choix en matière de mobilité et d’urbanisme ? Découvrez et participez au projet EDIT en installant à votre fenêtre une mini-caméra pour analyser la circulation des voitures, piétons,  deux-roues,… dans votre rue. L’ISSeP souhaite recruter une centaine de volontaires.

Le projet EDIT

Avec le chauffage, le trafic automobile est la première source de pollution atmosphérique dans les villes. Certains polluants provenant de ce trafic (particules fines, oxydes d’azote,…) sont néfastes pour notre santé (cancers, bronchites,…) et touchent plus profondément certains groupes vulnérables.  

Dans le cadre du Plan Environnement-Santé de la Wallonie (Plan ENVIeS), le projet EDIT (Étude Dynamique Intelligente du Trafic) mené par l’ISSeP vise à évaluer l’impact de mesures de mobilité et d’aménagements urbains (changement du sens de circulation, installation d’un parking de délestage, création/extension d’un piétonnier,...) à la fois sur le trafic et la qualité de l’air, à Namur et à Eupen.

L’objectif du projet EDIT est de fournir un outil d’aide à la décision aux deux villes participantes. Cet outil se veut dynamique avec une modélisation à la fois de la mobilité et de la qualité de l’air.

Pour accompagner le développement d’un modèle de mobilité pour Eupen et Namur et permettre la conduite de politiques cohérentes en matière de mobilité, l’ISSeP souhaite actualiser et densifier les comptages du trafic dans les deux communes en installant 80 dispositifs de comptage Telraam à Namur et 40 à Eupen pendant une année chez des citoyens intéressés. Il s’agit donc de recruter 120 volontaires !

Qu'est-ce que le dispositif Telraam?

Telraam est un système léger d’observation de la circulation. Il se compose d’un micro-ordinateur Raspberry Pi, de capteurs et d’une caméra à très faible résolution. Il permet de mesurer le trafic et sa vitesse ainsi que de connaître la répartition entre les piétons, les deux-roues, les voitures et  les véhicules lourds (camions, bus,…).

Le dispositif doit être fixé sur la face intérieure d’une fenêtre située au premier étage d’un bâtiment avec une vue dégagée sur la rue à observer.

Soulignons que les images filmées ne sont pas stockées sur l’appareil lui-même mais sont directement envoyées par wifi à un serveur Telraam pour permettre la détection des usagers de la voie publique. Ces données de comptage sont mises à disposition des autorités, des chercheurs, mais aussi de tous les citoyens ou acteurs intéressés sur telraam.net. Le système répond au Règlement général sur la protection des données. Les données récoltées sont donc 100 % anonymes (rien ne permet de reconnaître un véhicule ou une personne) et ne peuvent donc servir à aucune autre utilisation que le comptage de la circulation.

Inscription et conditions

Attention, il y a des conditions à remplir pour pouvoir accueillir un système de comptage du trafic à la maison. Dans le cadre du projet EDIT, le système Telraam exige :

  • une localisation dans la commune de Namur ;
  • une habitation adaptée (fenêtre au premier étage, absence d’obstacles visuels, distance de maximum 15 mètres entre la fenêtre et la voirie observée) ;
  • la présence d’une bonne connexion wifi et d’une prise électrique, indispensables au fonctionnement du système.


Vous rencontrez ces conditions ? Inscrivez-vous ici avant le 31 décembre 2021.

Après validation de votre candidature, vous serez invités à participer à une séance d’information et de formation à l’installation et l’utilisation du système Telraam.


Contact : Marie Dury, responsable du projet EDIT – m.dury@issep.be
Contact presse : Fabrice Terlonge - f.terlonge@issep.be – 0495 54 53 54